Et si vous pouviez modifier le son de votre voix ?

Voulez-vous transformer votre timbre?

 

Beaucoup s’imaginent que le timbre vocal est un peu comme la taille: génétiquement programmé.

Et que, si l’on peut modifier la hauteur ou le volume de sa voix, le timbre lui, reste fixe et déterminé. Ainsi en est-il de la couleur de vos yeux, de la forme de votre bouche ou de votre visage. (Timbre et visage sont d’ailleurs intrinsèquement liés).

 

Ainsi, tout comme il existe des gens beaux et d’autres plus ingrats, certaines voix seraient profondes et envoûtantes quand d’autres seraient définitivement plates et inexpressives à endormir un singe hyperactif. (Avez-vous déjà vu un singe hyperactif ? Moi, oui, bref…)

 

Pourtant, ne pouvez-vous enrichir et améliorer votre timbre ? Car d’où vient-il ? Et dans quelle mesure, celui-ci est-il réellement « pré-déterminé » ?

 

Pourquoi certaines personnes ont-elles des voix chaudes et charismatiques, lorsque d’autres nous inciteraient plutôt à tourner les talons ?

 

Et bien je vous laisse découvrir tout les secrets de votre timbre dans cette nouvelle vidéo.

( Et si en bonus, je vous montrais comment le modifier avec une astuce toute simple ? ;) )
 
 

 
 
Oui vous vous en doutiez, le timbre de votre voix peut être modifié, et de bien d’autres façons encore… C’est d’ailleurs ce que les imitateurs font tout les jours.

Mais le fait d’agir sur votre position n’est-il pas surprenant ? (même si somme toute logique).

Alors avez-vous essayé de modifier votre voix de cette façon ?

 

La semaine prochaine, je vous montre quelle est cette position magique, pour que votre voix se déploie et se timbre davantage.

Bref, le charisme vocal, ça se cultive !

 

Et d’ici-là, je vous souhaite une excellente semaine à tous. N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires. C’est avec grand plaisir que j’y répondrai.

Bonne journée.

 

(Ps: j’étais un peu enrhumée le jour du tournage de cette vidéo, ce qui est comble lorsqu’on veut parler de résonateurs. Veuillez m’en excuser.)

 

 

****

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Cochez cette case pour afficher un lien vers votre dernier article (liens en dofollow dès le 5ème commentaire )


23 Commentaires

  1. BK dit :

    Bonjour Claire,

    Oui, je commence à comprendre qu’il me sera encore possible – même si je suis déjà complètement timbré – de modifier sensiblement mon timbre.

    Reste à savoir exactement comment…

    Bonne journée

    Bernard
    le dernier article de BK ..Sunyata (1) – Vide et impermanenceMy Profile

    1. Claire dit :

      Bonjour Bernard,

      Ah, je suis contente d’entendre ça (enfin de lire ça).
      Pour le « comment »… eh bien, je suis là pour ça ;)
      (Déjà le simple fait de commencer à sentir physiquement ses résonateurs et d’essayer de faire « sonner » sa voix est une première étape. Ensuite, il y a la position de la tête, et je montre ça dans la prochaine vidéo). Je peux aussi te donner des conseils en MP, si tu le souhaites.

      Bonne soirée Bernard

      1. BK dit :

        Bonsoir Claire,

        Toujours aussi charitable envers les déshérités !

        C’est vraiment gentil.

        Je vais attendre la prochaine étape, et si ça coince, je n’y manquerai pas.

        Merci

        Bonne soirée

        Bernard
        le dernier article de BK ..Sunyata (2) – Vide et compassionMy Profile

  2. Coucou Claire,

    Heureusement que je n’étais en bibliothèque en regardant la vidéo : mes voisins m’ont déjà pris pour un fou avec tous ces sons ;-)

    Au début j’ai eu du mal à savoir si c’était moi qui compensait ou pas… puis avec le « iii » j’ai bien senti.

    Il y a des positions où la vibration est plus douce, plus confortable et d’autres où ça vibrait plus fort et c’était… disons, inhabituel pour moi ! ….et donc très intéressant !

    Je vais reprendre toutes tes vidéos car maintenant que je suis fixé sur ma voix, j’ai l’impression de la fatiguer plus vite… et quand ça se produit, je n’arrive plus à la faire partir plus du ventre.

    J’ai l’impression de tirer sur les cordes vocales et de parler en voix de tête, ce qui me dérange maintenant que j’y vais attention ! :-)
    le dernier article de Docteur Greg@Virtuose ..La technique de la synchronisation en PNL : le non-verbalMy Profile

    1. PS : un oubli et peut-être une idée d’article : pourras-tu faire des p’tites astuces (s’il en existe des plus spécifiques) pour lorsqu’on parle en public (pour des conf, mais aussi des journées entières)

      Merci !

    2. Claire dit :

      Ah ah ah, j’imagine bien la scène…

      Il est normal, lorsqu’on se focalise sur sa gorge, ses cordes vocales ou son visage, de les solliciter davantage. (En fait on concentre l’air dans le haut du corps). Pour retrouver une respiration abdominale tu peux t’allonger sur le dos pour le faire (tu n’auras qu’une légère amplitude pour tester tes résonateurs mais cela suffit, si tu changes ton articulation)… oui bon si tu es en bibliothèque j’avoue que ça ne sera pas très facile ;) .

      Quant à la voix de tête… comment dire. Je doute que tu l’utilises sur la voix parlée, à mon avis c’est un problème d’accolement des cordes vocales, et du coup l’air passe ce qui te donne ce timbre particulier que tu assimiles à la voix de tête. ( Ce terme « voix de tête » correspond à une sensation liée aux résonateurs… les progrès de la médecine ont permis une vision plus claire des différentes configurations vocales, c’est pourquoi, aujourd’hui, beaucoup de techniciens de la voix évitent de l’utiliser…). C’est assez difficile pour moi de te dire ce que tu fais sans t’avoir entendu.
      Mais d’après ce que tu me décris, je pense que c’est ça (un problème d’accolement donc).

      En tout cas, si tu fatigues, c’est que d’une part, tu envoie plus d’énergie que nécessaire, et d’autre part, que tu sollicite une partie de ton corps à la place d’une autre. Et d’après ce que tu me dis : ta gorge à la place de ton diaphragme… Bon j’avoue, tout ça semble compliqué comme ça.
      Pour faire simple, je te propose un petit exercice : fais un son tenu entre s et z (szzzzzzz) en contrôlant bien ta respiration et en veillant à un bon soutien (le son doit être régulier, sans acoups). ça va t’aider pour l’accolement et pour la mobilisation du « ventre » (plus il y a de s plus il est sollicité).

      Dis-moi si c’est clair et si cela t’est utile.

      Bonne soirée

      ps: promis pour les astuces… je ferais des vidéos et je mettrai certainement des extraits de formations.
      Pour le moment je poste des trucs un peu techniques, mais il y aura très bientôt des choses plus légères, directes et pratiques.

      1. Coucou Claire,

        Merci pour cette réponse très complète !

        Je retiens l’idée que je sollicite une mauvaise partie de mon corps lorsque je fatigue en parlant.

        Effectivement, que ce soit en cours ou en séminaire, j’ai aussi souvent l’impression de donner énormément d’énergie, peut être de « trop m’impliquer », et je ressens une fatigue physique et surtout vocale.

        Ca m’intéresse donc beaucoup de travailler sur le diaphragme et sur ma voix en général pour cela !!

        Donc un grand merci pour ton aide et ta proposition d’exercice.

        Je pense avoir compris quand j’ai fais des essais : lorsque je fais que « s » (ça fait les cigales ;-) mais ça résonne pas).
        Si je fais que « z », ça résonne mais ça sollicite moins le ventre, c’est ça ?
        Donc je crois que je suis arrivé à combiner les 2 sons.

        Combien de temps faut-il que je le fasse (une ou deux fois ou genre pendant 5 mn ?). Plusieurs fois par jour ?
        Pendant 1 semaine ? 1 mois ?
        C’est grave Docteur ? :-)

        Pour la respi abdominal, j’y fais attention depuis tout jeune, quand j’ai commencé à m’intéresser à la méditation.
        Maintenant, est-ce que je la fais bien quand je parle… ça, pas sûr !
        le dernier article de Docteur Greg@Virtuose ..Pourquoi ceux qui pensent que les mots ne comptent que pour 7% dans la communication se trompentMy Profile

        1. Re PS : j’ai utilisé le terme de « voix de tête » pour désigner ma fatigue vocale, mais effectivement, ça n’est pas forcément le mot approprié.

          Je ne vais pas forcément à fond dans les aigus, c’est juste que j’ai l’impression de ne plus pouvoir « poser » ma voix, de ne plus la faire « résonner » du ventre (comme quand je suis bien détendu).
          Par « voix de tête » je comprends mieux ce que je voulais dire : je force à fond sur les cordes vocales.

        2. Claire dit :

          Bonjour Greg,

          Oui c’est parfait :)
          Tu peux le faire en guise d’échauffement avant de prendre la parole (2-3 minutes) et dans ce cas, tu peux aussi glisser d’une note à l’autre (des graves aux aigus, puis des aigus aux graves), je montrerai ça dans une prochaine vidéo (idem pour la respiration diaphragmatique).

          Et tu peux aussi faire cet exercice un peu tous les jours (pas longtemps) en guise de « muscu » vocale, histoire de muscler ton soutien vocal.
          Si tu prends l’habitude de solliciter ton diaphragme, tu vas t’habituer à cette sensation et tu pourras essayer de la retrouver quand tu parles. Et tout ce boulot qui sera fait par ton ventre, ne le sera plus par ta gorge ;)
          (mais attention à ne pas trop envoyer d’air non, plus sur la voix parlée, une trop forte pression n’est pas bonne pour les cordes vocales… en réalité on a besoin de beaucoup moins d’air que ce que l’on imagine. Lorsque tu places le sz, tu ne risques pas de te faire mal avec une trop forte pression, mais sur la voix parlée, il faut faire attention. )

          Maintenant quand arrêter cet exercice (en guise de « muscu » hein, pas d’échauffement) ? Et bien quand cette sensation de respiration « ventrale » et de mobilisation du diaphragme sera naturelle.

          Bon en même temps, il est vraiment très difficile de te donner des conseils sans t’avoir entendu. Donc tu me diras au fur et à mesure, comment ça évolue.

          Bonne soirée Greg

  3. Bonjour ma chère Claire,

    Haa ! Bravoo ! Bravo, Claire !

    Tu veux nous rendre complétement timbré.

    C’est malin, tiens !

    En dehors de ça, ces petits exercices sont révélateurs.

    Les vibrations sont vraiment différentes selon la position de la tête.

    Est-ce la raison pour laquelle on voit souvent, les voix de basses chanter avec la tête inclinée vers le bas ?

    Parce que, si pour avoir la voix de Marielle il faut se tenir comme Quasimodo…

    Quoi qu’il en soit tu nous as concocté une super vidéo.

    Très instructif, encore une fois.

    Bonne journée Claire.

    Jean Paul

    PS : Si je ne suis pas trop indiscret ; qu’entends-tu par « singe hyperactif »
    le dernier article de Jean Paul vivre bien ..Réservé aux femmes… qui ont beaucoup d’humour.My Profile

    1. Claire dit :

      Bonsoir Jean Paul,

      Encore un commentaire qui m’a bien fait rire.
      Surtout ça :

      Est-ce la raison pour laquelle on voit souvent, les voix de basses chanter avec la tête inclinée vers le bas ?

      Parce que, si pour avoir la voix de Marielle il faut se tenir comme Quasimodo…

      Parce que oui, c’est un peu vrai… ah il faut choisir hein ! Une voix sexy et une position ridicule, ou une voix ridicule et une position sexy…
      Je plaisante, tu verras dans la prochaine vidéo que la position n’est pas si ridicule que ça… (Ah bon, c’est possible ? Une position sexy et une voix sexy ? Ben voui m’sieur… ).

      Bonne soirée Jean Paul (et j’ai adoré ton post d’aujourd’hui ;) )

  4. Marie-Do dit :

    Coucou Claire,

    Super vidéo comme d’habitude. Je me suis amusé avec avec un de mes fils hier soir à faire tes exercices, c’était sympa, surtout avec sa voix qui a bien mué (ou est donc sa voix de petit garçon, petit moment de nostalgie).
    Ma voix étant un de mes principaux instruments de travail, étant souvent au téléphone, j’attends avec impatience ta prochaine video.

    Bonne fête et bonne journée
    Marie-Do
    P.S. : Message de mon fils : tu étais canon en blonde, mais t’es 100 fois mieux en brune
    (il m’avait dit que je serais pas cap de mettre son message ;)

    1. Claire dit :

      Bonjour Marie-Do,

      J’imagine bien la scène… c’est tout de suite plus sympa en famille :)

      Au téléphone, la voix à encore plus d’importance que lorsqu’on a la personne en face, car du coup c’est elle seule qui fait passer l’essentiel du message par ses inflexions et ses intonations. Et pour éviter la fatigue vocale, et bien contrairement à ce que l’on pense, il ne faut pas la reposer, mais lui apprendre à être plus endurante en l’entraînant à fonctionner de façon saine. Comme pour le sport.

      Bonne fête à toi et merci pour ton commentaire.
      Une très bonne soirée.

      Ps: Ouahou… je reste brune alors ;)

  5. Cindy dit :

    Merci Claire ! Très chouette vidéo. Je suis impatiente de voir la suivante.

    Comme Greg, j’ai la voix qui fatigue lorsque je dois enchainer plusieurs jours de formation ou une journée de tournage vidéo. Je vais remettre plus souvent en pratique le szzzzzzz que je connaissais déjà mais que je ne pratique pas à chaque fois ;-)

    Belle journée et à bientôt.
    le dernier article de Cindy ..Vos possibilités sont illimitéesMy Profile

    1. Claire dit :

      Bonjour Cindy,

      Bienvenue ici, et merci à toi pour ce commentaire.

      Oui comme je le disais à Marie-Do, pour éviter la fatigue vocale, il faut entraîner sa voix avec des exercices bien ciblés et non éviter de trop la solliciter pour la préserver comme certains l’imaginent (c’est ce que j’explique d’ailleurs dans la 2ème vidéo).
      En tout cas si tu as des questions, j’y répondrai avec plaisir.

      Bonne soirée

  6. MarieEve dit :

    Bonjour Claire,
    Je découvre ton blog grâce à l’article de Yvon (copywrinting-pratique) et je suis enchantée de cette première vidéo. Tu as un quelque chose très communicatif, on a tout de suite envie de t’écouter (pourtant je ne suis pas très « vidéo » sur le web, je préfère en général les articles écrits). Et tu maîtrises ton sujet!

    J’aime bien ma voix mais j’aimerais la travailler pour la maitriser et faire à mon tour des vidéos. Je suis très à l’aise pour parler en public mais la vidéo me bloque un peu. Je pense que maîtriser ma voix m’aidera à passer mon mal aise.

    Je vais reprendre tes articles dans l’ordre, ce sera surement mieux pour assimiler les bases et le vocabulaire.
    le dernier article de MarieEve ..Gardez vos visiteurs plus longtemps sur votre siteMy Profile

    1. Claire dit :

      Bonjour Marie Eve,

      Merci pour ton commentaire et bienvenue ici.

      (oui c’est vraiment adorable de la part d’Yvon… d’autant que je débute dans le monde du bloging… du coup je pense que ton blog va m’être bien utile ).

      Le plus difficile avec la vidéo est d’être naturel (ça l’est d’autant plus lorsqu’on utilise un prompteur), car il n’y a personne en face pour interagir et du coup il faut réussir, non seulement à visualiser un public, mais aussi à visualiser les réactions de ce public, pour pouvoir, soi-même, moduler sa voix et son attitude en fonction.

      Mais le gros avantage de la vidéo par rapport au face à face et que si tu loupes… eh bien tu recommences. ;)

      Je ferai un article sur le sujet avec quelques conseils pour se préparer.

      Bonne soirée Marie Eve

  7. Claudon Françoise dit :

    Merci beaucoup pour vos conseils surprenants et enrichissants. Ma voix me semble trop grave et j’ai hâte de la modifier.
    Bravo et je vous souhaite le plein de succès.

    Françoise

    1. Claire dit :

      Bonjour Françoise,

      Merci pour votre si gentil commentaire et vos encouragements.
      Bonne journée

  8. grâce dit :

    bonsoir, j’ai beaucoup chanté et pendant des semaines et maintenant, j’ai soif la voix cassé soit la voix rock alors qu’avant j’avais une belle voix fine, je mentais facillement dans les aigus et là je suis obligé de forcer pour monter dans les aigus. QUE FAIRE POUR RETROUVER MON TIMBRE DE VOIX, MA VOIX FINE

  9. Anthony dit :

    Bonjour Claire,

    J’ai compris l’importance de bien utiliser sa voix en public et du coup depuis quelques années je fais attention à la sonorité de ma voix quand je parle (d’ailleurs c’est devenu assez compulsif même avec mes amis et ma famille, et des fois j’ai du mal à être concentré sur les conversations). Mais comme Docteur Greg, j’ai l’impression de solliciter mes cordes vocales anormalement et de parler d’une façon bizarre simplement parce que je suis focalisé sur ma voix.

    Il m’arrive à la fin de la journée, alors que je n’ai pas beaucoup parlé, d’avoir une gêne aux cordes vocales voire quelques douleurs.

    Que préconisez-vous ? Faut-il que j’arrête de vouloir « contrôler » ma voix et que je parle normalement ?

    Merci !

  10. voix en ligne dit :

    Excellents les exercices ! Merci Claire. Ce qui est aussi utile, c’est de s’enregistrer et de réécouter sa voix. C’est comme pour une photo : on est souvent surpris et déçu de s’écouter ou de se voir mais c’est un très bon outil pour repérer ses propres défauts et tenter de les améliorer.
    Quand je réécoute ma voix parlée, je perçois des problèmes d’articulation quelquefois. Quant à l’épreuve de la photo… Purée faut vraiment que je perde du poids ! lol.

  11. BJR CLAIRE.
    MERCI POUR TES EXO.JE SUI HYPER RAVI.JE SUIS UN AFRICAIN FAN DE LA MUSIQUE GOSPEL CHORAL.J AI DIRIGE DES CHORALES MAIS AVEC TATONNEMENT.COMMENT PEU TU M AIDER.ACTUELMENT JE SUI A BRUXELL POUR LES ETUDES.MERCI