Faîtes-vous ce qu’il faut pour avoir une voix en pleine santé?

Comment prendre soin de votre voix ?

 

Lorsqu’il fait froid, que faites-vous ? Vous vous couvrez.

Lorsque vous êtes contractés, vous vous étirez ou vous vous massez.

Et lorsque vous êtes fatigués, vous vous reposez (comment ça pas toujours?).

Vous avez appris à écouter votre corps, et à en prendre soin. (Même si dans la pratique certains s’oublient un peu.)

 

Mais en ce qui concerne la voix, c’est un peu différent.

C‘est un domaine que beaucoup connaissent mal et certaines idées fausses circulent.

Ce qui explique qu’on ne sache pas toujours quoi faire pour en prendre soin.

 

Voici donc quelques petites astuces pour la préserver :

 

 

Faîtes attention au froid

 

Le froid n’est bon ni pour votre gorge, ni pour vos cordes vocales.

Donc :

- Vous pouvez vous couvrir d’une écharpe.

- S’il fait froid respirez par le nez afin de réchauffer un peu l’air avant d’arriver jusqu’à vos cordes vocales.

- Et ne buvez pas glacé, mais à température ambiante. ( La glace est utilisée à des fins décongestionnantes suite à une opération par exemple, du coup beaucoup s’imaginent que c’est bon pour la voix, ce qui est faux. )

 

 

Mobilisez votre corps

 

Souvenez-vous que votre voix fonctionne via votre corps.

Et lorsque vous ne pouvez solliciter correctement une partie de celui-ci, par exemple votre diaphragme, vous allez compenser en mobilisant de façon soutenue une autre partie (généralement votre gorge ou vos cordes vocales). Ce qui génère de la fatigue vocale.

Donc :

Échauffez votre corps avant d’utiliser votre voix de façon soutenue (concert, discours, …).

- Contrôlez votre posture (essentielle à une bonne mobilisation corporelle).

Respirez avec « le ventre »,

- Détendez-vous et éliminez les contractions qui pourraient interférer dans votre mécanique vocale.

- En amont, musclez-vous! (à l’occasion, je vous proposerai une petite vidéo d’exercices de « musculation » vocale).

 

 

Respectez vos cordes vocales

 

Tout comme votre corps, votre voix s’échauffe :

- Échauffez-vous la voix en tenant des sons bouche fermée par exemple. Et n’attaquez jamais des notes trop aigues ou trop fortes dès les début, mais suivez une progression.

 

Vos cordes vocales ont une taille, une épaisseur définie qui va déterminer la « hauteur » de votre voix :

- Respectez votre physiologie.

Pour les chanteurs, chantez dans votre tessiture et n’essayez pas d’imiter la voix de tel ou tel chanteur (imitez plutôt une technique).

Pour les orateurs, parlez dans votre « registre«  naturel. Certains cherchent à tout prix à rendre leur voix plus grave, d’autres parlent dans les aigus. Cherchez moins à transformer votre voix, qu’à la développer.

 

 

Avant une « présentation »

 

Dormez bien.

Si vous êtes fatigués vous aurez du mal à mobiliser votre corps et compenserez avec votre voix.

Mangez léger. Une digestion lourde ou difficile entrave la mécanique vocale.

- Si vous êtes stressés, pratiquez quelques exercices de respiration.

- Et, comme vu précédemment, échauffez-vous vocalement et corporellement.

 

 

Un dernier conseil

Enfin evitez de vous racler la gorge. (Ce n’est pas bon pour vos cordes vocales).

Si vous avez tendance à avoir quelques mucosités suite à un rhume par exemple (qui a dit beurk?) ou à cause du tabac ou de votre alimentation, buvez. Cela facilitera leur élimination. (Attention, le liquide n’entre pas en contact avec vos cordes vocales, comme beaucoup le croient, mais permet l’élimination au niveau du pharynx).

Vous pouvez ainsi boire régulièrement au cours une prestation , si vous avez cette gène. ( de l’eau, hein, pas de l’alcool… pas terrible pour la voix, mais était-il utile de le préciser ?).

Tousser n’est pas très bon non plus pour la voix… mais il y a des fois où on ne peut faire autrement.

 

 

 

Voilà pour ces quelques conseils. La liste est non exhaustive et je suis sûre que vous avez peut-être quelques astuces pour prendre soin vous aussi votre voix.

Partagez-les en commentaires. ;)

 

Bonne journée à tous,

Et à très bientôt.

 

 

****

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Cochez cette case pour afficher un lien vers votre dernier article (liens en dofollow dès le 5ème commentaire )


30 Commentaires

  1. Salut Claire,

    Des petits conseils bien utiles qu’on oublie souvent.

    J’ignorais que la digestion pouvait également influer sur la mécanique vocale.
    Tu veux dire qu’il faut que j’arrête la choucroute avant les formations, et surtout que je mette de l’eau à la place du Jack Daniel dans mon biberon… ?!!!
    Hum… je vais perdre mes repères !

    On dit souvent qu’il est bon de boire du lait chaud avec du miel quand on a mal à la gorge, mais si je comprends bien, cela n’a absolument aucune incidence sur les cordes vocales alors ? Pas plus que le type de boisson qu’on boit (alcool mis à part) ?

    Tu as oublié de préciser qu’il fallait penser à fumer une cartouche de clopes avant un discours pour avoir une voix plus cool :-)

    Personnellement, je vote pour la vidéo avec l’exercice de musculation vocale.
    Dis, c’est quand c’est quand ? :-D
    le dernier article de Gregory de Virtuose ..Apprenez à gérer vos pensées avec Daniel SévignyMy Profile

    1. Claire dit :

      Bonsoir Grégory,

      Ben oui, euh… comment dire… tu préfères pas une petite salade plutôt qu’une choucroute? Et puis le chou, ça fermente… je te passerai les détails ;)

      Le lait chaud au miel, cela va adoucir un mal de gorge donc tu as une sensation de confort dans ces cas là qui n’est pas négligeable lorsque tu utilises ta voix. Mais il n’y a aucune action directe sur les cordes vocales. Ah si : le lait favorise les sécrétions qui gènent la vibration des cordes, donc ce n’est pas bon pour la voix… oups, désolée… j’ai encore renversé un mythe.

      Quant à la clope, oui lorsque le goudron et autres cochoncetés se déposent sur tes cordes vocales, elles s’épaississent et ta voix devient plus grave, voire cassée si les dépots se font par petits paquets entraînant un mauvais accolement et donc des fuites d’air… Une voix chaude, grave éraillée… comme c’est sexy.;) Le seul souci, c’est que le goudron se dépose de façon assez aléatoire et tu ne peux donc prévoir le résultat (il peut aussi fortement altérer la vibration, donner l’impression que tu as des glaires dans la gorge etc… ce qui, tu en conviendras est beaucoup moins sexy). Et surtout, imagine à terme l’état de tes pauvres cordes vocales « rongées » en dessous… c’est pas joli joli… et après de longues années, au mieux, tu as une voix totalement fracassée, au pire… plus de voix du tout.
      D’autant qu’il existe des techniques pour obtenir un résultat assez similaire (chaud et éraillé hein, pas fracassé et plein de glaires) et ce de façon saine.

      Tout cela me fait penser que je devais faire un article sur la voix et l’alimentation. Un de plus sur ma to do list (avec la vidéo « musculation vocale » ).

      Merci pour tes suggestions,
      Et bonne soirée Greg

      1. Avec plaisir Claire !

        Oui, j’hésitais à soulever à nouveau la question de l’article sur la voix et l’alimentation, mais comme je l’avais déjà demandé plus tôt, je me suis dit que j’aurais bien l’occas de te le redemander… :-)

        Merci pour toutes ces explications : c’est amusant, car je ne bois (ni mange) pas de lait (pas bon pour ce qu’on a, nous, les humains ;-) ), ni ne fume (enfin, seulement de temps en temps).
        Mais tes explications m’ont beaucoup intéressé !
        Surtout la partie : c’est possible d’avoir des résultats similaires en mode « sain et naturel » :-)

        Ah, je viens de penser à une autre idée d’article pour toi d’ailleurs (ça pourrait même presque faire l’objet d’une rubrique :-) ).

        Je te dis ça en MP.

        A bientôt !
        le dernier article de Gregory de Virtuose ..Et si les pensées positives ne suffisaient pas ?My Profile

        1. Claire dit :

          Oh chouette une idée d’article ;)

          Oui pour avoir une voix profonde et éraillée sans se faire mal, il existe une technique, bien connue des chanteurs: le fry (j’en parlerai sans doute dans un prochain article).

          Bonne journée Greg

          1. Agnes B dit :

            Oh oui alors, dis nous tout! C est quoi le fry? Ça m interresse moi aussi!
            Pour faire du bien aux cordes vocales, je pensai à une infusion, ou the, avec citron, miel! Pas mal non? Tu en dis quoi toi?

          2. Claire dit :

            Coucou Agnès,

            Le fry est une technique vocale qui te permet d’avoir une voix un peu « graveleuse », cassée et chaude (en fait les cordes vocales ne sont pas totalement accolées ). Les muscles de la gorge sont très détendus et tu n’as pas besoin d’envoyer beaucoup d’air. C’est donc même assez reposant.
            Pour commencer à le travailler et à le sentir tu le fait d’abord dans la partie grave de ta voix. (le matin au reveil, lorsque tu produis ton premier son, tu peux l’avoir naturellement).

            J’aurai l’occasion d’en reparler plus en détail.

            Quant aux infusions et tout ce que tu bois en général, cela n’entre pas en contact avec tes cordes vocales. (Mais il est bon d’hydrater son corps lorsqu’on utilise sa voix).
            Si tu souhaites avoir une action directe sur tes cordes vocales, alors les inhalations sont plus judicieuses.

            Quant au citron… c’est assez acide et donc fortement déconseillé aux gens qui ont tendance à avoir des aigreurs d’estomac (une véritable catastrophe pour les cordes vocales).
            Mais le citron est efficace dans le cas de maux de gorge (antiseptique). Tout dépend donc de ce que tu as comme besoin.

            Bonne soirée et merci pour ce commentaire
            Bises

  2. xavier dit :

    Bonjour Claire

    En fait si je lis bien ton article prendre soin de ses cordes vocales c’est prendre soin de soi….tout entier.Tout notre corps en profite.

    Ce qui me frappe à la lecture de tes articles c’est l’interaction qu’il existe entre la voix et …le corps tout entier

    Merci pour ces conseils que je vais m’empresser de mettre en œuvre……ou renforcer pour ceux que j’appliquais déjà.

    Je t’envoie une belle brassée de brins de muguet et une avalanche de bonheurs en ce premier mai !
    Xavier

    PS
    « Evitez de vous racler la gorge »
    Un de mes ami,orthophoniste, orateur à ses heures m’avais fait déjà cette remarque. mais j’aimerai en connaitre la raison .Peux tu préciser quelles conséquence cela peut avoir?

    1. Claire dit :

      Bonjour Xavier,

      En fait si je lis bien ton article prendre soin de ses cordes vocales c’est prendre soin de soi….tout entier.

      Exactement.
      Et notre voix profite du travail de notre corps.

      Merci beaucoup pour le muguet :)

      Se racler la gorge est irritant pour les cordes vocales. Imagine, c’est comme si tu te « grattais ». À force de le faire toujours au même endroit, tu finis par t’irriter. C’est la même chose avec tes cordes vocales. Idem lorsque tu tousses, la pression de l’air est violente pour tes cordes vocales (sans parler du fait qu’elle « s’entrechoquent ». )
      Un phoniatre pourrait t’expliquer cela dans les moindres détails beaucoup plus précisément que moi (mes cours de physiologie sont loins ;) ).
      Quant aux conséquences, elles peuvent prendre des formes différentes : douleurs, voile sur la voix, voix cassée etc…
      J’espère avoir répondu à ta question.

      Bonne journée Xavier

      1. xavier dit :

        Merci Claire
        Cela répond tout à fait à ma question!

  3. BK dit :

    Hello Claire,

    Jusqu’aux neuf dixièmes de ton article, j’avais tout bon… et puis ça s’est gâté !

    Oui, hélas, je me racle la gorge plus souvent qu’à mon tour !

    Et je ne savais pas que c’était la cause de l’aggravation que je tentais d’ailleurs d’exorciser… en me raclant la gorge de plus belle.

    Sommes-nous bobets !

    Le + : j’ai appris qu’on pouvait s’échauffer la voix avec des sons bouche fermée.

    C’est quand même moins fatigant que la muscu !

    Bonne journée, Claire

    Bernard
    le dernier article de BK ..Civilisation (2) – Vivre et renoncerMy Profile

    1. Claire dit :

      Hello Bernard,

      Neuf dixième…. hé c’est pas mal :)

      Oui souvent on se racle la gorge parce qu’on ressent une gène. Puis le fait de se racler la gorge est irritant. Ce qui finit par induire une gène qui conduit à se racler à nouveau la gorge… c’est un cercle vicieux.
      C’est de là que viens le bruit de mobylette qui pétarade alors? (j’avoue que tu m’avais beaucoup faite rire).

      Et oui c’est moins fatiguant que la muscu. Sans compter que tu peux travailler ta respiration diaphragmatique dans ton lit… décidément, travailler sa voix ne demande vraiment pas d’efforts. ;)

      Une très bonne journée à toi Bernard

      1. BK dit :

        Ah, on peut travailler ça au lit !

        Bon, ben j’y retourne, alors !

        J’ai horreur du travail pas fini !

        Bernard
        le dernier article de BK ..Le mystère des corps subtilsMy Profile

        1. Favre Jean-paué dit :

          Bonjour. Jean-Paul.
          Raclements de gorge. Evitez ! Comme dit plus haut plus on râcle, plus on irrite, plus ça gratte…cercle vicieux.
          Même si tousser frappe violemment les cordes, mieux vaut une bonne quinte que se râcler 100 x. On peut faire un petit halètement, avaler plusieurs fois la salive…Si vous sentez vraiment un « grobleux », un chat dans la gorge, penchez-vous en avant la tête en bas et et accoler les cordes rapidement plusieurs fois. Le « grobleux » va aller par dessus la glotte, puisque vous êtes à l’envers et que l’attraction terrestre va faire tomber le glaire….
          Cela dit sans preuve scientifique et en toute simplicité. Jean-Paul de Lausanne

          1. Claire dit :

            Bonjour Jean-Paul,

            Et bienvenue ici.
            Merci pour ce commentaire.
            La tête en bas… je n’ai jamais essayé, à expérimenter aux prochaines « glaires ». ;)

            Bonne journée

  4. Ha donc, quand j’ai la voix cassé (comme en ce moment), ce n’est pas une bonne idée de m’enfiler le litre de crème glacée ?

    Bon ok j’arrête…jusqu’à que ma voix revienne!
    le dernier article de MarieEve@creation de site web ..10 conseils pour optimiser votre page 404My Profile

    1. Claire dit :

      Euh… non c’est pas bon du tout ;)

      Bonne journée Marie Eve

  5. fabris dit :

    Bonjour Claire.
    Je trouve tout d’abord ton blog surprenant, une première il me semble, source pour tout chanteurs, acteurs, etc….
    Je peux témoigner de cet article. Je chantais beaucoup et très bien il y a deux ans de ca, en groupe de musique.
    J’ai du arrêté pour diverses raisons, et me suis mis à fumer  » peu » à raison de 3-4 paquet par mois, c’est pas énorme.

    Je me suis remis à chanter là….c ‘est la catastrophe, j’arrive plus à placer ma voix, j’ai perdu en souffle, ma voix par en vrille sur certaines notes et je n’ai plus aucun contrôle, je ne me reconnait plus et je sais pas si avec quelques mois de répète ça va encore le faire….

    au passage si tu as une technique pour passer un coup de karcher sur les cordes et leur redonner élasticité et forme…je suis preneur.

    à bientôt.
    Fab

    1. Claire dit :

      Bonjour Fab,

      Bienvenue ici et merci pour ce commentaire encourageant. :)

      Il est normal que tu maîtrises moins bien ta voix si tu t’es arrêté de chanter pendant quelques temps. C’est comme pour le sport, les muscles moins sollicités se relâchent. Et si tu fumes à présent, il est possible que des dépôts se soient formés sur tes cordes et gènent un peu tes repères habituels.

      La première étape consiste donc à te « remuscler » en travaillant, en particulier, ce qu’on appelle le soutient vocal, c’est à dire le travail du placement de ta voix sur le souffle qui doit être constant. (pour cela j’avais proposé un exercice à faire dans cette vidéo:

    2. http://univoix.fr/2012/04/05/comment-ameliorer-votre-souffle-pour-poser-votre-voix/
    3. .

      L’avantage de cet exercice est qu’il te permettra aussi de mettre tes cordes vocales en vibration sans risquer de t’abîmer la voix. (Cela pourra éventuellement aider à l’élimination d’un quelconque dépôt).
      Je ne peux malheureusement pas te conseiller davantage sans savoir précisément d’où viennent tes problèmes vocaux (irritation ou altération des cordes etc….).

      J’espère t’avoir été utile.
      Bonne soirée Fab

  1. fab dit :

    Le moustique !! Excellent! Il me prennent parfois pour un fou au bureau mais ca à l’air de marcher, l’air positionné en partie basse, les épaules décontractées et on envoie le son.
    Ca fait vraiment travailler les muscles respiratioires et les cordes, fallait y penser. Merci Claire.

    1. Claire dit :

      Voilà, c’est ça.

      à votre service m’sieur. ;)

      Il faut un peu de temps pour que le corps se remuscle, mais ça fonctionne bien. Après, tu pourras travailler plus précisément sur la « souplesse » des cordes vocales. Je mettrais prochainement un exercice dans ce sens.

      Bonne journée Fab

  • Sophie dit :

    Juste un grand MERCI pour tes magnifiques conseils et vidéos
    Bises

  • Clairou dit :

    Coucou ton article est très utile mais j’aurais voulu savoir si il y avait une manière particulière de travailler une voix grave et cassée voila merci beaucoup. =)

    1. Claire dit :

      Bonjour Clairou,

      La manière de travailler une voix grave est la même manière que pour les autres type de voix sur le plan du travail du souffle, de la souplesse vocale, de l’articulation etc… (j’ai mis quelques vidéos en ligne qui te permettrons de travailler ces éléments là).
      Quant au travail du timbre (c’est à dire la sonorité, la « couleur » de ta voix), cela dépend de ce que tu souhaites obtenir. Si tes cordes vocales sont épaisses tu dois avoir une voix chaude, souhaites-tu atténuer ou renforcer cela ? C’est un travail sur la résonance (donc articulation particulière, positionnement vocal etc..) que tu dois entreprendre pour explorer ton timbre.
      Ce travail est trop précis et individuel pour ne te contenter que de conseils sur le net. C’est une véritable recherche personnelle (trouver ta voix, la faire sonner, essayer de la faire résonner dans diverses parties de ton visage et voir si cela te plait ou non par exemple). Pour ce travail, tu peux te tourner vers un professeur de ta région pour aller plus loin, si tu le souhaites.

      Ensuite en ce qui concerne la cassure de ta voix, souhaites-tu en guérir ? (cela peut aussi faire le charme de ta voix, regarde Garou). Si ta voix est cassée, il est probable que tu la travailles « en force » et l’abime.(mauvaise respiration, mauvais placement etc…). À moins que ce ne soit le résultat d’un accident ponctuel, ou encore de certaines substances toxiques (cigarette etc…) ou bien de pharyngite à répétition, ou de plusieurs éléments combinés… bref… Là encore c’est un problème individuel que tu peux régler avec un phoniatre par exemple.

      Voilà Clairou, j’éspère avoir répondu à tes interrogations. Bonne journée

  • Marie dit :

    Bonjour Claire,

    j’ai absolument aimé cet article : Les informations y sont claires, pratiques, concises et drôles de surcroît :D Merci à vous !

  • Lynda dit :

    Merci pour ces conseils qui me sont d’une grande utilité!!!!

  • luna dit :

    coucou merci pour tes conseils !! Ils fonctionnent

  • Des conseils très utile pour moi merci beaucoup car grace à vaut conseil je m’ameliore de jour en jour et ma voie devient très admirer par mon entourage merci et à bientôt A+

  • salomon dit :

    Merci claire, reçu 5/5

  • Salut a tous;voila pour prendre soins de ma voix , au quotidien je consomme que de l eau, lait de soja, en liquides c est tout!Mon alimentation se base sur cuisine faite par moi meme avec de l’huile d’olive et des herbes! le matin bol eau soja miel plus yaourt a 0 pourcent de mgrs.unn kiwi! le matin je ne parle pas et avant de l ouvrir ,je pratique respiration ventrale et quelque exercices vocaux et quand je veux chanter j attend 17 heures et la c est magique plus je m entend chanter plus sa me donne l envi de proteger ma voix car le chant c est ma passion Merci de m avoir lu

  • CHRISTOPHE TROUBAT dit :

    Salut a tous;voila pour prendre soins de ma voix , au quotidien je consomme que de l eau, lait de soja, en liquides c est tout!Mon alimentation se base sur cuisine faite par moi meme avec de l’huile d’olive et des herbes! le matin bol eau soja miel plus yaourt a 0 pourcent de mgrs.unn kiwi! le matin je ne parle pas et avant de l ouvrir ,je pratique respiration ventrale et quelque exercices vocaux et quand je veux chanter j attend 17 heures et la c est magique plus je m entend chanter plus sa me donne l envi de proteger ma voix car le chant c est ma passion Merci de m avoir lu