Qu’est-ce qu’un cheval pourrait bien vous apprendre sur la façon de travailler votre voix?

Y a t-il un rapport entre un cheval et la technique vocale?

 

(Non mais qu’est-ce qu’elle va nous raconter encore? C’est quoi cette histoire de cheval?)

 

Allez allez, travailler sa voix, c’est aussi faire preuve d’ouverture.

Et n’avons-nous pas beaucoup à apprendre du monde animal et du cheval en particulier?

 

Oui, et si la simple observation de cet animal fantastique (euh celui-là est un peu cabotin), vous permettait de découvrir un exercice complet pour vous échauffer?

Un exercice pour vous préparer à utiliser votre voix, et ce, quelles que soient les circonstances, equi va vous permettre de :

 

 travailler sur votre diaphragme

 d’apprendre à gérer votre flux d’air

d’échauffer vos cordes vocales 

 et de détendre votre visage

 

(rien que ça!)

Alors ?

 
Et je ne vous demanderai même pas de hennir (Non c’est pire … Ceci dit après le « je t’aime à votre web cam » je pense que vous pouvez tout faire ;) ).

 

 
Je tiens tout de même à dire que la seule personne qui a pris des risques dans cette affaire, c’est moi.

Et je précise que je ne suis pas la « maman » de ce cheval (c’est pas comme ça qu’on dit?), je dénigre donc toute responsabilité en ce qui concerne sa mauvaise éducation (mais oh combien tendresse et complicité… ça j’avoue que c’est un peu dû à la nourriture dans mes poches, mais je vous serai gré de ne pas casser mes illusions en commentaires).

Arthur nous aura montré toute sa panoplie de « cheval de cirque », excepté l’exercice que je souhaitais qu’il fasse. Mais bon, vous avez compris l’idée.

N‘hésitez pas à me demander plus de précisions, si cela n’est pas clair.

 

Je vous souhaite une très bonne fin de semaine à tous.

Et vous dis à très bientôt.

 

 

****

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Cochez cette case pour afficher un lien vers votre dernier article (liens en dofollow dès le 5ème commentaire )


19 Commentaires

  1. caroline dit :

    Bonjour Claire,
    J’ai adoré cette petite vidéo ! Et surtout Arthur ! Ma mère me disait souvent « tu vas te faire appeler Arthur toi ! » Je comprends mieux pourquoi maintenant ! :)
    Cela dit, j’ai réussi l’exercice et j’ai beaucoup ri en le faisant en même temps que toi ! Il y a longtemps, je prenais des cours de théâtre. A cette époque, j’étais beaucoup plus jeune, et plus timide aussi. La première année était consacrée à la diction. Un jour, le prof, nous a demander de nous allonger sur le sol, puis de pousser un cri, un énorme cri soudain. Et bien, alors que je croyais que j’avais tout de même la parole facile, le fait de devoir livrer une partie vocale qui me semblait intime; il me fut, malgré mes efforts, impossible de sortir un son ! Je suis restée bouche ouverte et rien ne sortait ! J’étais paralysée de ma voix ! dingue non ?

    1. Claire dit :

      Bonsoir Caroline,

      Merci.

      Et bravo pour l’exercice, d’autant que tout le monde n’y arrive pas forcément du premier coup.

      Quant à notre voix, le fait de l’utiliser tous les jours nous fait parfois oublier à quel point elle touche à l’intime.
      C’est quelque chose que l’on constate aussi avec le chant, par exemple. Dès qu’il faut « sortir » des sons un peu différents, alors cela donne l’impression à beaucoup de se mettre à nu.
      Et l’on peut réellement faire le parallèle avec le corps d’ailleurs.
      Il y a ce corps habillé que l’on présente à l’autre, nu, on serait certainement moins à l’aise.
      De la même manière, il y a une voix « sociale »: celle que l’on présente et qui nous est « familière », celle qui nous représente et que l’on contrôle (dans une certaine mesure).
      Sortir de cette « palette » c’est livrer quelque chose de soi d’intime, qui nous révèle et qui peut nous échapper (.. et pourrait ne pas être « beau »).
      Cela peut être très déstabilisant.

      Et pas si dingue que ça en fait ;)
      Beaucoup sont dans ce cas. (Ce n’est pas pour rien si un des défauts majeur que je rencontre est le fait de ne pas détendre la mâchoire et ouvrir la bouche… comme si, inconsciemment, on craignait que le son nous échappe. )
      Et d’ailleurs certaines aphonies sont d’origine psychologique.
      C’est aussi la raison pour laquelle le travail vocal peut réellement conduire à des changements profonds sur ce plan là. C’est un véritable développement personnel.

      Merci pour ce joli témoignage et très bonne soirée.

      1. Coucou Claire,

        Super intéressante ta réponse.

        Tu viens de mettre des mots sur des sensations que je n’avais jamais identifiées : sortir des sons nouveaux ou chanter (je n’ai jamais chanté de ma vie), pour moi, c’est comme devenir « vulnérable » devant l’autre, c’est exactement ça !
        Si je devais chanter devant un petit groupe, j’aurais cette impression.
        Un peu comme se mettre nu devant quelqu’un les 1ères fois quand on est plus jeune.

        Merci pour cette « mise en mots de sensations » :-)

  2. Bonjour Claire,

    De Quasimodo à Arthur en passant par des déclarations d’amour auto-proclamées…
    J’en reste sans voix.

    Était-ce bien le but recherché ?

    En tous cas, il est fort sympathique ce cheval.

    Comme ton article.

    Ne t’en déplaise, j’en hennis de bonheur.

    Bonne journée Claire,

    Jean Paul
    le dernier article de Jean Paul vivre bien ..être heureux c’est un vrai boulot à temps plein.My Profile

    1. Claire dit :

      Bonjour Jean-Paul,

      Tu vois, c’est varié la technique vocale… on ne s’ennuie jamais ;)

      Je suis sûre que hennir doit être bon pour la santé, surtout de bonheur :)

      Bonne journée Jean-Paul

  3. BK dit :

    Hello Claire,

    Yvon dirait peut-être que c’est « une technique de bourrin » mais moi, je la trouve tout à fait faisable.

    En tout cas beaucoup plus que la muscu ou la déclaration d’amour à ma webcam.

    D’ailleurs, on est en froid. Depuis que j’ai refusé de lui dire « je t’aime »… elle me boude !

    Si ça continue comme ça, je vais peut-être bien finir par demander le divorce.

    Je ne verrai plus mes micros qu’un week-end sur deux, mais tant pis !

    C’est la vie !

    Snif !

    Bernard
    le dernier article de BK ..Lakshmi, archétype de l’abondanceMy Profile

    1. Claire dit :

      Oh la vilaine!!!
      Je pense quand même que tu dois pouvoir obtenir la garde partagée pour les micros ;)

      Et quel plaisir de lire ça:

      moi, je la trouve tout à fait faisable.

      Si on combine tout cela aux sons bouche fermée à faire au lit ;) … la technique vocale devient une vraie partie de rigolade. :)

      Une très bonne journée Bernard

  4. Salut Claire,

    Absolument géniale cette vidéo !
    Tu es pleine d’ingéniosité c’est extra.

    En même que veux-tu, c’est normal qu’Arthur te pousse, tu es en plein champ devant la caméra ! C’est qu’il veut sa part de lumière le garenne ;-)

    Pour le coup de la salutation à la fin, chapeau.

    Petite question: combien de temps faut-il pratiquer cet exercice à peu près avant de parler ?

    Faut-il mieux le faire après l’échauffement des épaules, têtes, etc. ?
    Et après le « ssss » et « zzzz » ou avant ?

    Merci !
    le dernier article de Gregory de Virtuose ..Brisez vos croyances limitantes grâce à Pouvoir illimité d’Anthony RobbinsMy Profile

    1. Claire dit :

      Bonjour Greg,

      Mais c’est bien sûr… je lui vole la vedette!!! Je n’y avais pas pensé.

      Tu peux faire cet exercice juste après l’échauffement physique.
      Il peut être fait à la place du szzzzz, il est du même type, c’est à dire qu’il permet l’échauffement des cordes vocales en douceur et le placement de la colonne d’air. Simplement le szzzzzz sollicite un peu plus le diaphragme et cet exercice détend davantage le visage. Tout dépend de quoi tu as besoin.

      Merci pour les compliments :)
      Et bonne journée Greg

      Ps: je pense que je vais faire une petite vidéo avec un échauffement à la fois complet et rapide pour utiliser sa voix en toute circonstance.

      1. Oui oui, je signe pour ton idée de vidéo !

        Je me disais justement ça tout à l’heure en découvrant ton article : c’est qu’en cumulant les exercices, on arrive peu à peu à la demi-heure d’échauffement… pas toujours facile à caser !

        Du coup, ton idée de vidéo est doublement appréciable si l’échauffement est à la fois « complet et rapide » ! ;-)

        1. Claire dit :

          Et si j’ai le temps, j’irai même la tourner sur l’une des plages les plus fantastiques du monde (c’est pas moi, c’est géo qui le dit), j’ai nommé l’espiguette (que tu dois connaître).

          Comme ça la vidéo sera en plus relaxante et propice au rêve et à l’enchantement (amis de la poésie bonjour).

          Bonne journée Greg

  5. Yvon dit :

    Coucou Claire,

    Ha toi alors ! Tu nous sors de ces idées de derrière les fagots !

    Vraiment extra cette vidéo !

    Et ton Arthur est vraiment magnifique. M’a l’air un peu fougueux et indiscipliné, mais d’un autre côté je peux le comprendre. Les stars, faut que ça renacle. :D

    Pour la « technique de bourrin » (merci Bernard, tu m’as bien fait rire), bravo également.

    Je viens de le faire en direct, et là, bingo… Tout le village est sorti dans la rue. Ils ont cru qu’il y avait la guerre, le feu ou un truc comme çà, parce qu’ils ont cru entendre une sirène d’alarme. :D

    Extra cool !!

    Bon allez, sérieux…

    Comme à chaque fois que je découvre ta vidéo du jeudi, je passe toujours un vrai bon moment !

    J’enregistre toutes tes vidéos consciencieusement sur mon PC, comme ça, quand tu seras célèbre, j’aurai les originaux. :)

    Bien bonne journée à toi, chère Claire !

    Yvon

    1. Claire dit :

      Coucou Yvon,

      Merci :)
      Ben oui la technique vocale, ça peut être rigolo surtout en situation.
      Et je confirme Arthur est très indiscipliné, mais super sociable et sympa. Il est très « contact » c’est pour ça que je l’ai choisi (en plus j’encourage ses mauvais côtés en le récompensant avec de la nourriture… ouh c’est pas bien… si Nancy passe par là).

      Alors comme ça tu gardes les vidéos… je suis très flattée ( bon je ne voudrais pas te décevoir mais il y a peu de chance que je sois célèbre un jour :) )

      Merci pour ton commentaire qui m’a bien fait rire, comme toujours (en faisant l’article, je me disais que c’était dangereux pour toi).

      Une très bonne journée mon cher Yvon

  6. Argancel dit :

    Salut Claire,

    Dis-donc tu en as de ces idées, lier le travail de la voix avec les chevaux, fallait le faire :) Mais c’est vrai que ça détends super bien !

    Au fait c’est toi qui chante dans le générique ? Ca fait vraiment pro, à quand l’instant univoix sur les chaînes nationales ;)

    @+
    le dernier article de Argancel ..Développement personnel : mode agressif ou mode durable ?My Profile

    1. Claire dit :

      Bonjour Argancel,

      Bienvenue ici,
      Et merci pour ce commentaire encourageant.

      Eh oui c’est moi qui chante sur le générique, c’est même l’intro d’un de mes morceaux. Je recycle ;)

      Univoix sur les chaînes nationales +1 … bah oui, on peut toujours rêver :)

      Merci encore et bonne journée

  7. Noellitto dit :

    Bonjour Claire,

    J’ai entendu prononcé mon nom, alors me voilà ;)

    Bon avec un peu de retard, j’avais quelques petits soucis de coordination « ordibibi », mais heureusement, j’ai fini par avoir le dessus, ouf !

    Superbe Palomino et très cool :) Alors pour la prochaine fois, si tu veux qu’il te fasse le « BRRRRRRouuu » enfin un truc du genre, souffle sur ses naseaux ;)

    Ton truc, je le pratiquais -imiter le cheval quand on est gamin, qui n’a pas fait ça ?- et le fais souvent encore, mais pas pour les mêmes raisons, lol.

    L’histoire de la vague, excellent ! J’aurais maintenant une excuse pour le faire plus souvent : je détend mon visage, j’échauffe mes cordes vocales … Si y en a qui me traite de « fausse sirène farfelue », je dirais que c’est de ta faute, Na !

    Que vas-tu nous concocter pour les prochaines astuces ? Imiter la poule, le coq, l’oie ou le canard ?

    Bonne journée,

    Nancy

    PS : Hihihihihi … Pour les friandises, tu sais ce que l’on dit pour tenir un mâle ? La nourriture y a que ça de vrai, lol
    le dernier article de Noellitto ..Un canard à la maison : je vous présente Kikoo !My Profile

    1. Claire dit :

      Coucou Nancy,

      C’est amusant, les grands esprits se rencontrent, j’étais en train de laisser un petit message sur ton nouveau blog… (et à ce propos, félicitations).

      Super l’astuce… lui souffler dans les naseaux… pourquoi n’y ai-je pas pensé :)

      Oui ce cheval est super, j’en avais plusieurs sous la main, mais j’avoue que j’ai un faible pour lui (pas seulement parce qu’il me fait plein de mamours… ). ;)

      Et oui, je pense que je vais faire participer les animaux à la technique vocale… ça peut être très très drôle. Le truc va être de trouver le lien entre l’exercice pertinant et adapté et l’animal en question.
      En tout cas, l’imitation du cri animal, sur le plan vocal peut être très riche, y a une piste à exploiter ;)

      Bonne journée Nancy

  8. salut Claire,
    AH là tu m’as eu avec la photo d’arthur :) dès que ça parle de cheval…

    Intéressant cet exercice, c vraiment plus facile avec les deux doigts.

    Allez je brrrr de bonheur :)
    le dernier article de MarieEve@creation de site web ..Les 5 commandements du webmaster débutantMy Profile

    1. Claire dit :

      Merci Marie Eve,

      Oui, c’est intriguant comme photo pour un blog sur la technique vocale… c’est un peu intentionnel je l’avoue ;)

      Merci pour ce commentaire et bonne journée