Et vous, avez-vous cette mauvaise habitude qui donne à votre voix un son serré?

 

Qui a la fâcheuse manie de serrer les dents?

 
Allez-y, observez-vous. Là, à l’instant.

Dans le fond de votre bouche, vos dents du haut et du bas sont-elles l’une contre l’autre, ou bien y a-t-il un espace entre les deux? (L’idéal étant que vous puissiez y glisser votre langue sans difficultés.)
 

Si vos dents sont serrées, et bien malheureusement, vous accumulez des tensions dans la mâchoire, dans la nuque et vous pouvez avoir tendance à serrer votre gorge.

Cela se traduit aussi souvent, sur le plan vocal, par une mauvaise ouverture de la bouche lorsque l’on parle. Ce qui est tout de même limitant quand on souhaite se faire entendre.

 

Mais rassurez-vous, j’ai pour vous un exercice parfait afin de vous aider à libérer tout ça.

Et si votre mâchoire est parfaitement détendue, ne vous croyez pas dispensé pour autant. Car cet exercice vous aidera aussi à développer votre souplesse vocale

 
 

Allez 1,2… 1,2… un peu de « stretching vocal« …
 


 
 

Oui, je sais. Nous sommes en plein milieu du printemps. À quoi bon, un exercice pour se réchauffer en hiver ? ;)

Tout d’abord, à ma décharge, cette vidéo (tournée en Auvergne il y a 4 mois) se prête fort bien à cette petite vague de froid actuelle.

Ensuite, elle complète parfaitement le travail sur l‘articulation entrepris dans l’article précédent, avec les techniques du stylo.

Enfin, j’ai été malade ces 4 derniers jours (en plein dans mes vacances, c’est agaçant tout de même, non pas que je cherche à me faire plaindre…). Et je n’ai donc rien tourné cette semaine.

 

Je me rattraperai la semaine prochaine avec une vidéo assez particulière, je n’en dis pas plus.

Bonne journée à tous.

Entraînez-vous bien et faîtes moi part de votre expérience.

 

À bientôt.

 

 

****

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Cochez cette case pour afficher un lien vers votre dernier article (liens en dofollow dès le 5ème commentaire )


6 Commentaires

  1. BK dit :

    Hello Claire,

    Après les plll du cheval, les ouah ouah du chien…

    En Suisse, on dirait « Mais qu’est-ce c’est encore pour un p’tit chenil ? »

    Meuh après tout, pourquoi pas ?

    Cela dit, quand j’étais gosse mes parents me disaient souvent « ferme ta bouche, sinon tu vas avaler une mouche ».

    Maintenant, je la ferme… mais, dedans, les dents refusent toujours de se serrer.

    Question : est-ce que le Ouaaaah du bâillement peut remplacer le ouah ouah de l’exercice ?

    Parce que si c’est le cas… là, j’suis à fond !

    Bernard
    le dernier article de BK ..U.G. (1) – L’éveillé contestataireMy Profile

    1. Claire dit :

      Bonsoir Bernard,

      Oui c’est une vraie ménagerie par ici :)

      mais, dedans, les dents refusent toujours de se serrer.

      Mais c’est parfait ça.

      Et oui le baîllement est un excellent moyen de détendre la mâchoire et le visage. Après pour explorer la « résonance » de la voix, il vaut mieux faire des OUA OUA, car on utilise en plus la bouche comme caisse de résonance.

      Merci pour ce commentaire Bernard, qui m’a fait mourir de rire.

      Bonne soirée

  2. Bonjour Claire,

    J’imagine Fanny Ardant aboyer…
    Non ! Ça frise l’érotisme.
    Quasimodo fait ça très bien.

    Blague à part, les gens déterminés ont souvent les dents serrées.

    Tu m’as fait comprendre pourquoi je devais parfois répéter pour être enfin compris.

    Merci du tuyau !

    Ouah, ouah, je jappe, je jappe !

    Bonne journée

    JeanPaul
    le dernier article de Jean Paul vivre bien ..Vos objectifs ont-ils la priorité ou doivent-ils attendre ?My Profile

    1. Claire dit :

      Bonjour Jean Paul,

      Ah ah ah (je l’avais oubliée celle-là). C’est bien , je vois que tu suis. ;)

      Serrer les dents traduit une tension, et surtout, entretient des tensions.
      C’est une mauvaise habitude dont on peut se passer si on prend l’habitude de s’observer plusieurs fois dans la journée.
      Plusieurs de mes élèves me disent « non non, moi je ne serre jamais les dents ». Et puis après une semaine d’observation, ils réalisent que si. La première étape est donc une prise de conscience.
      Et lorsqu’on se débarrasse de cette manie, on relâche les tensions. ça fait un bien fou. (et je ne parle pas d’un plan purement vocal).

      Continue bien à japper alors ;)

      Bonne journée Jean Paul

  3. marjorie dit :

    bonjour Claire
    je decouvre ton blog – très bien fait, bien documenté, clair et pédagogique…! merci pour tous ces conseils
    je serre trop la machoire – j’adopte sur le champ (chant ! ;) la petite astuce de verifier avec la mangue si on est « bon » ou pas.
    merci – bonne continuation !

  4. ibrahim dit :

    sa ne va pas jusqu’à present je parle trop vite