Alors… Dave ou Barry White ?

Voix grave ou aigue… pour quel impact ? 

 

Certains trouvent leur voix trop grave, d’autres trop aiguë. Et vous?

Vous êtes-vous déjà demandé en quoi des sons plus ou moins graves ou aigus pouvaient agir sur votre interlocuteur ? Et surtout, quelle hauteur adopter en fonction du contexte ?

Car la hauteur de votre voix participe à votre charisme tout comme votre tenue ou votre gestuelle.

Vous désirez afficher plus d’autorité, plus de crédibilité ou encore donner une image de vous plus sympathique ?

Découvrez comment y parvenir, en modifiant simplement votre registre vocal.

 

« Moi j’ai une voix trop grave et je ne peux rien y faire », m’a-t-on écrit récemment.

Si c’est ce que vous pensez vous aussi, hé bien détrompez-vous! Vos cordes vocales peuvent s’étirer plus ou moins et donc produire des sons plus ou moins aigus. Certes Dave ne sera jamais Barry White… mais il est possible à tous de modifier quelque peu la hauteur de sa voix.

 

Et je vous propose, dans cette vidéo, un exercice amusant pour vous y entraîner.

Alors cet exercice, difficile ?

Ainsi la hauteur de votre voix contribue à servir ou desservir votre message. Elle participe à votre impact.

Aussi, demandez-vous, dans chaque situation, quel ton est le plus juste, le plus approprié… et donc le plus efficace à adopter pour atteindre vos objectifs…

 

 

Bonne semaine à tous et à la semaine prochaine.

 

 

****

 

 

 

Répondre à LE FUR Florian Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Cochez cette case pour afficher un lien vers votre dernier article (liens en dofollow dès le 5ème commentaire )


16 Commentaires

  1. Salut Claire,

    J’ai rigolé en imaginant Barry White en train de dire : « oh, comme il est mignon le petit chiwawa »

    J’ai aussi été stupéfait par tes talents de dessinatrice ;-)

    Bien content de revoir tes conseils sur la Voix ! Remarque, il faudrait déjà que je prenne le temps d’appliquer toutes les précédentes astuces que tu nous as données…

    Mais cet exercice là est assez rapide et facile, c’est bien ça. Je réalise que je le fais parfois quand je déconne avec des amis.

    L’idée d’étirer notre registre vocal me plait bien ! A pratiquer donc !

    Vis une belle journée !

    Greg
    le dernier article de Grégory @ PNL ..A tous ceux qui veulent devenir plus efficaces… immédiatementMy Profile

    1. Claire dit :

      Bonsoir Greg,

      Oui t’as vu ça hein… le dessin c’est un truc inné chez moi… ha ha ha.
      Faire varier la hauteur de sa voix est une chose assez naturelle pour certains, alors que d’autres ont tendance à parler toujours sur la même note. Si c’est facile pour toi, mieux vaut te concentrer sur des exercices plus adaptés au contexte que tu vas rencontrer… la gestion du souffle et le soutient par exemple, pour toi qui est amené à parler longtemps. (Mais je te donnerai pleins de conseils en live).

      Une excellente soirée à toi.

  2. BK dit :

    Claire bonjour (grave),

    Bonjour Claire (aigu),

    Moi non plus je n’ai pas éprouvé beaucoup de difficulté à réaliser cet exercice. Mes vieilles cordes vocales font encore facilement le voyage du grave à l’aigu… même si elles ont dû se défaire de quelques décibels depuis leurs performances quand j’étais bébé, dans une autre vie.

    Encore enfant, d’ailleurs, je m’amusais à jouer à la Castafiore (à la « castra fiore » comme aurait dit mon ami Barraqué) très haut perché dans les aigus, ou à miauler comme un chat, puis à descendre dans les basses pas tout à fait comme un Lama tibétain chantant son Om, mais presque.

    Mon problème de voix, c’est plutôt que je ne maîtrise absolument pas ces descentes dans les basses.

    Quand je chante (sous la douche, je précise, car, curieusement, je ne me suis pas encore résolu à me produire en public sur une scène), je commence « normalement » puis, je ne sais pas comment je m’y prends mais je dérape très vite dans les basses et je me retrouve à m’époumoner pour essayer de tenir, souvent en vain, une note vraiment, vraiment grave et qui, selon toute probabilité, ne devait pas du tout exister dans la mélodie d’origine.

    J’suis grave, hein ?

    En tout cas, quelle déchéance pour moi qui suis tout de même, comme ma maman ne cessait de me le rappeler, le petit neveu d’un célèbre ténor américain du début du siècle dernier.

    Il est vrai que je n’ai jamais rencontré ce bougre de grand-tonton et qu’il ne m’a jamais appris à chanter.

    Alors… peut-être que j’ai les gènes, mais que faire pour avoir le plaisir ?

    Bernard
    le dernier article de BK ..La spiritualité et les rapports humainsMy Profile

    1. Claire dit :

      Bonsoir Bernard,

      Alors comment faire pour avoir le plaisir quand on a que les gènes ? Ha ha ha… Hé bien inutile de se forcer… Moi j’aurais même tendance à dire qu’il vaut mieux prendre du plaisir à chanter que de savoir bien chanter… ce qui n’est pas l’avis des oreilles de ceux qui écoutent j’en conviens.

      En ce qui concerne ton « problème », il existe un exercice qui va te permettre d’homogénéiser ton registre. (Il y a parfois des cassures dans la voix lorsqu’on change de registre, parce qu’on travaille sa voix dans une certaine hauteur et pas dans une autre, ce qui fait qu’elle ne se développe pas de façon homogène).

      L’exercice en question est la sirène .
      Tu passes d’une note aiguë à une note grave en « glissant » sur toutes les notes intermédiaires… tu dois avoir un son égal sur chacune des notes, sans entendre de cassures. Prends ton temps au début afin de bien « dessiner » chaque note .
      Tu peux faire cela sur le son oh (voire passer de ouh pour les aigus à oh pour les graves).
      Si ce n’est pas clair, demande-moi des précisions.

      Bonne soirée Bernard

      1. BK dit :

        Hello Claire,

        J’ai essayé et j’y arrive (tout au moins je crois).

        Mais je ne pense pas que mon problème soit là.

        En fait, je ne sais tout simplement pas comment on fait pour chanter. Je veux dire que je ne sais pas placer ma voix, à quelle hauteur…

        Par exemple, je commence apparemment normalement avec : sometimes I wonder why, puis ça dérape avec I spend the lonely night, et enfin je me retrouve dans dreaming of a song avec un song aussi grave qu’un cul-de-basse-fosse.

        Mais je ne crois pas que ce soit une question de voix. Ce serait plutôt une question d’oreille.

        Je vais plutôt essayer la peinture. Regarde Van Gogh ! Pas besoin d’oreille, pour peindre !

        Bernard
        le dernier article de BK ..Wei Wou WeiMy Profile

        1. Claire dit :

          Bonjour Bernard,

          Oui effectivement la justesse vocale est généralement un problème d’oreille. Une astuce pour travailler cela : il te suffit de penser le son intérieurement en imaginant le son de ta voix avant de le chanter réellement et ce pour chaque morceau de mélodie au départ. C’est un travail un peu fastidieux au début, mais très efficace… Enfin la question reste tout de même celle-ci : as-tu réellement envie de chanter ? :)
          En même temps la peinture, c’est pas mal non plus ;)

          Bonne soirée Bernard

  3. josiane dit :

    que le seigneur jésus vous bénisse,j,ai fais votre connaissance a youtoube oh..vous etes merveilleuse depuis 2 jours seulement vos exercices a transformer ma voix je pourrais désormais chanter comme il faut a l’église merci bcoups,moi je vie au canada et je vous enverrai des videos de moi avant et apres pour évaluer good job,je parlerai de vous oh..oui vous avez changer ma posture et ma voix vous etes un instrument puissant du seigneur bcouos de personnes seront plus sur et fiere de de leurs voix bonne journee bye
    josiane

    1. Claire dit :

      Bonsoir Josiane,

      Bienvenue ici.
      Et merci pour ce commentaire enthousiasmé et enthousiasmant.

      À bientôt donc

  4. Yann Baptiste dit :

    Bonjour Claire je me présente Yann Baptiste :)
    J’aime beaucoup chanter :)
    mon rêve c’est de devenir un chanteur :)
    si je fais ce genre de chose c’est pour mon plaisir et pour mes parents, donc s’il vous plaît j’ai besoin que vous me donniez des cours de chant si possible pas webcam skype,ou msn :( s’il vous plaît.
    J’ai que 14 ans je vais avoir 15 ans le 7 décembre 2012 :) donc soit vous pouvez m’envoyer un mail sur cette adresse (…)
    ou alors me contacter ou laisser un message par portable.
    Donc s’il vous plaît accepter cette demande pour moi :) à bientôt claire . :D

    1. Claire dit :

      Bonjour Yann,

      Je te contacterai prochainement par mail (je me suis permise d’enlever ton adresse et ton téléphone sur ce commentaire… il n’est jamais prudent de laisser ses coordonnées sur un espace public ;) ).
      à bientôt Yann
      et bienvenue sur ce blog.

      1. Yann Baptiste dit :

        Ah d’accord désoler pour les cordonnez public :/ :) D’accord y’a pas de soucie j’irais souvent sur ma boite mail ;) à bientôt merci de me souhaiter la bienvenue sur ce blog c le seule endroit pour moi pour chanter :)

  5. Yann Baptiste dit :

    Bonsoir Claire une question est-ce normal quand je chante j’ai que la voix grave et rock et que ça vibre dans les oreilles et que j’ai des frissons ?? bisous bonne soirée ;)

  6. LE FUR Florian dit :

    Bonsoir Claire!
    Mon nom, c’est Florian, j’ai 23 ans et j’habite Eybens.
    Quand j’étais enfant, quand je chante, j’avais l’impression d’être dans la tessiture ténor.Une décénie plus tard je me suis rendu compte que maintenant une voix de baryton.
    Est-ce que je pourrais avoir,s’il vous plait avoir des astuces de votre part,à savoir,comment faire vous regagner des aigus en voix de poitrine et repasser en ténor sans aucune tension?

    Merci infiniment à vous d’avance pour votre éventuelle réponse depuis votre blog déja trés intuitif!!

    Trés bonnes fêtes de noêl à vous.
    Mes trés honnêtes salutations.

    Florian

    1. Claire dit :

      Bonjour Florian,

      Et bienvenue ici. Si je comprends bien, tu cherches à obtenir un timbre plus « plein » dans les aigus. Il existe plusieurs techniques pour le faire qui portent sur les résonateurs (en modifiant ton « visage » et ton articulation tu peux par exemple changer ton timbre) ou en agissant sur la configuration des cordes vocales (fines ou épaisses). C’est un peu technique à expliquer ici. Mais tu peux travailler avec un professeur par exemple la technique du belting qui te permettra d’obtenir le timbre que tu recherches dans les aigus sans te faire mal.
      Pour éviter les tensions, je peux te conseiller de faire l’exercice suivant :
      sur le motif do-mi-sol-mi-do (que tu transposeras progressivement), chante des ouah ouha ouha ouha ouha (en gardant la mâchoire bien détendue).
      Au préalable pour homogénéiser ton registre (si tu as travaillé en force, tu peux avoir une cassure sur le passage entre tes médiums et tes aigus), tu peux faire un exercice qu’on appelle la sirène et qui consiste à glisser d’une note grave à une note aigue et inversement, le tout sur un même souffle, avec un son le plus lisse possible.
      J’espère avoir répondu à ta question.
      Bonne journée Florian

      1. LE FUR Florian dit :

        merci à vous!

        Et tant pour moi qu’à prendre notes vos conseiller

        Friendly Yours !

        Florian LE FUR

  7. voix en ligne dit :

    Excellent exercice.
    Le ton et la hauteur sont très importants en effet.
    Avouons qu’une bande annonce suspens, angoissante avec une voix très haute ne serait pas très crédible !