Comment améliorer votre souffle pour poser votre voix ?

Parler des heures sans être essoufflé, c’est possible ? 

Votre souffle est le vecteur de votre voix. Il porte le son. Il porte votre message.

Et quoi de plus désagréable qu’une voix qui donne l’impression de s’affaisser, de s’étouffer, et qui n’est ni soutenue, ni posée ?

Vous avez du mal à reprendre votre respiration en fin de phrase ? Vous avez du mal à solliciter votre « ventre » pour parler ? Vous vous fatiguez rapidement ?

Et bien la bonne nouvelle, c’est que ça n’est pas une fatalité.

Cela se travaille, et vous pouvez très rapidement progresser sans trop d’efforts.

Et oui, c’est possible…

Vous savez à présent comment utiliser la respiration diaphragmatique. (Et si vous ne savez pas, c’est ici  ).

Alors la question, c’est comment utiliser cette respiration pour poser votre voix? Comment améliorer votre soutien et votre tenue vocale? Et enfin, comment améliorer votre souffle ?

Comme un exemple vaut toujours mieux qu’une longue explication, c’est ce que je vous propose de découvrir en image avec un exercice plutôt amusant à réaliser.

Au, fait qui sait faire le moustique ?

Alors le moustique, vous avez trouvé ça difficile ?

J‘avais déjà abordé brièvement cet exercice pour certains d’entre vous en commentaires. Mais en matière de technique vocale, il est tout de même plus efficace de montrer que d’expliquer.

Dès la semaine prochaine, j’aborderai un thème qui concerne toutes les voix : la communication.
Comment communiquer de manière efficace ?
Dans quelle mesure votre voix communique et que dit-elle de vous ?
C‘est ce que je vous propose de découvrir prochainement.

Je vous souhaite une excellente journée. BBonne fin de semaine à tous.

Et à très bientôt.

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *