3 choses à faire avec votre voix et un stylo…

Connaissez-vous l’art subtil du stylo?

Le bon vieux truc de Démosthène, cela vous dit quelque chose ?

Allez je vous aide un peu, les cailloux dans la bouche ?

Si tenté que ce pauvre Démosthène ait jamais mis quoi que ce soit dans sa bouche, mais son incroyable progression dans l’art oratoire a donné naissance à quelques légendes et astuces qu’on lui attribue à présent…. dont les fameux cailloux que l’on place dans sa bouche pour améliorer son articulation.

Aujourd’hui ces cailloux ont été remplacés par un stylo, et cette technique est très utilisée au théâtre notamment.

Mais si beaucoup connaissent cette astuce, peu en connaissent les véritables enjeux et les subtilités.

Car il y a de nombreuses manières de placer cet « outil », en fonction du résultat que l’on souhaite obtenir.

1 outil, 3 possibilités

En effet, votre articulation résulte d’une mécanique complexe faisant intervenir à la fois votre langue, vos lèvres, votre mâchoire.

Et chacun d’entre vous n’a pas les mêmes « habitudes mécaniques« . Certains sollicitent davantage l’une plutôt que l’autre.

Une expérience ?

Vous pouvez par exemple faire les sons OUA OUA OUA en mobilisant exagérément votre mâchoire ou au contraire en ne la déplaçant que très peu et en utilisant davantage vos lèvres pour articuler.

Essayez!

Pour les sons et les mots que vous prononcez, plusieurs« mécaniques » sont donc possibles.

Et aucun de vous n’a la même diction ou les mêmes défautsd’articulation. Aucun de vous n’a donc le même développementmusculaire.

C‘est pourquoi il est bon d’adapter l’art du stylo en fonction des besoins de chacun.

Je vous propose 3 techniques différentes afin de répondre aux difficultés les plus largement rencontrées.

1- On ne vous comprend pas ?

Non pas que vous parliez un dialecte d’une lointaine contrée oubliée, mais parce que votre articulation est un peu paresseuse.

Vous dites « t’as vu le devin » et l’on entend « tu veux du vin »? Alors cette technique est faite pour vous.

-> La marche à suivre :

Vous allez tout simplement parler avec un stylo dans la bouche placé (à droite ou à gauche au choix) à la commissure des lèvres.

-> Lbut de cette exercice ? Solliciter davantage vos lèvres, les renforcer et les muscler.

-> Le résultat ? Une prononciation plus fluide.

Et vous pouvez le sentir immédiatement, dès que vous avez retiré le stylo.

2- Votre langue est paresseuse ?

Cet espèce de chewing-gum que vous sentez dans votre bouche s’appelle une langue. Et elle doit être tonique et musclée afin de servir une élocution parfaite.

Une autre façon d’utiliser le stylo est donc de s’en servir comme d’une barre de musculation.

Oui, le concept est assez flou, aussi voici :

-> La marche à suivre.

Vous allez placer le stylo en travers de la bouche serré de chaque côté par vos dents latérales. Et vous allez parler en effectuant entre chaque mot des déplacements rapides au dessus et en dessous du stylo avec votre langue. ( Allez, 1,2… 1,2 … )

-> Lbut de cette exercice ? Muscler et tonifier votre langue.

-> Le résultat ? Une articulation plus précise et tonique.

3- On ne vous entend pas ?

Ne vous a jamais-t-on dit que pour que le son sorte, il fallait ouvrir la bouche ?

Mais j’ouvre la bouche !!!

En êtes-vous sûr ?

Faîtes le test.

Parlez et contrôlez l’espace qu’il y a, devant, entre vos dents du haut et celles du bas. (Comment ça elle sont collées ??? )

À présent essayez de glisser un doigt (tout en parlant), puis presque deux (dans le sens de la hauteur) entre vos dent… voilà… Là votre bouche est ouverte.

Lorsque vous parlez, vous devriez conserver cet espace.

Et pour contrôler cette ouverture, rien de mieux qu’un stylo (de la taille d’environ un doigt et demi), les feutres pour tableau blanc sont parfaits.

-> La marche à suivre :

Gardez le feutre entre vos dents de devant. Attention à ne pas le placer trop loin dans la bouche pour ne pas entraver le mouvement de votre langue.

Lisez quelques vers, ou le journal ou votre dernière facture (euh non pas la facture). Puis refaites ensuite la même chose sans le stylo en essayant de garder cette même ouverture. (Écoutez et observez Fanny Ardent, elle a une ouverture parfaite).

-> Le résultat ? Comme elle, vous constaterez que votre voix sera aussi plus chaude et sensuelle

Et surtout, on vous entendra davantage.

Alors merci qui ?

Et très prochainement, je vous montre un petit exercice en vidéo,  si vous avez du mal à solliciter votre mâchoire ou si vous souhaitez simplement la détendre…

D‘ici là, je vous souhaite une très bonne journée à tous.

Et n’hésitez pas à me faire part de vos commentaires ou de vos questions si un point n’est pas clair, c’est avec plaisir que j’y répondrai.

À tout de suite 

1 comment on “3 choses à faire avec votre voix et un stylo…”

  1. Pingback: Et vous, avez-vous cette mauvaise habitude qui donne à votre voix un son serré? – Univoix

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *